L’ensemble Selva di Flauti rassemble six flûtistes et une chanteuse autour des polyphonies européennes des XVe et XVIe siècles. Chansons profanes et sacrées, motets et fantaisies constituent un répertoire avant tout vocal mais dont l’interprétation en famille de flûtes (consort) est une pratique avérée à l’époque.

Jouant plus d’une vingtaine de flûtes à bec de toutes tailles, copies d’instruments originaux dont la variété témoigne des recherches des facteurs d’instruments à la Renaissance, les musiciens donnent vie à une véritable forêt de flûtes qui n’est pas sans rappeler l’orgue et qui offre un éclairage unique sur le savant enchevêtrement des voix, rendant ainsi justice à un répertoire par trop méconnu.